Informatique

L’importance d’un bon hébergeur Web : pourquoi, comment et combien ça coûte ?

L’importance d’un bon hébergeur Web : pourquoi, comment et combien ça coûte ?

Quiconque possède un site sait qu’il doit recourir aux services d’un hébergeur web, qui va assurer le bon fonctionnement du site, gérer le serveur, le flux des visiteurs, etc. Autrement dit, maintenir le site en ligne, veillant à intervenir en cas de panne, quel que soit le jour ou l’heure.

Mais savez-vous réellement ce qu’est un hébergeur Web et surtout celui qui conviendra le mieux à vos besoins ? C’est à cette question que nous allons tenter de répondre au fil de cet article.

Faut-il recourir à un hébergeur Web payant ?

Parmi l’offre d’hébergeurs Web disponibles sur le marché, vous avez sûrement remarqué que certains sont gratuits alors que d’autres nécessitent la souscription à une sorte d’abonnement mensuel ou annuel, à hauteur de quelques euros par mois ou par an.

Il y en a pour toutes les bourses !

Pourquoi opter pour un hébergeur payant alors que vous pouvez recourir à ce type de service à titre gracieux ? Tout simplement car les hébergeurs payants, certes parfois onéreux sur le long terme, vous offrent bien plus de possibilités de gestion ; un meilleur confort d’utilisation de votre site par les internautes ; et surtout une meilleure assistance en cas de besoin.

Hébergeur gratuit ? Ne rêvez pas !

La gratuité entraîne certains inconvénients

Si les hébergeurs gratuits présentent l’avantage d’être dénués de coûts de maintenance pour le propriétaire du site, ceux-ci ont toutefois des inconvénients qu’il convient de prendre en compte avant de vous engager dans l’aventure de l’hébergement Web.

L’un des principaux inconvénients d’un hébergeur gratuit est, pour certain, l’apparition de fenêtres publicitaires intempestives, de pop-up et d’animations en tout genre, qui peuvent à la longue lasser les utilisateurs de votre site, voire les décourager de le visiter.

Ça ne fait pas très « pro »

Un hébergeur gratuit n’a d’ailleurs aucun engagement envers vous en terme de disponibilité de votre site (uptime), ni même en terme de rapidité de chargement des pages.

Après tout, vous de risquez pas de demander leur remboursement de 0€, n’est-ce pas ? 😉

De plus, les ressources techniques mises à disposition pour la gestion de votre site seront bien inférieures, voire inexistantes par rapport à un vrai hébergeur payant/professionnel, qui lui, sera 100% flexible.

Ainsi, face à un problème technique, vous pourriez vous retrouver en tête à tête avec un site défectueux, sans aucun recours extérieur possible pour le régler dans des délais raisonnables.

Enfin, ce type d’hébergement réduit considérablement l’espace disque mis à disposition pour votre site, entraînant, tôt ou tard, sa saturation.

Sans oublier les hébergements faussement gratuit, où vous vous retrouverez très rapidement à payer un abonnement annuel de 300€ pour pouvoir bénéficier des options qui sont incluses de base chez tous les bons hébergeurs : liaison d’un nom de domaine professionnel ; indexation autorisée du site sur Google ; etc.

Enfin, si vous désirez quitter un hébergeur Web gratuit ou une plateforme de création de site gratuit, il vous sera impossible d’exporter votre contenu. En effet, ceux-ci font tout pour vous empêcher de quitter leurs services afin que vous continuiez à afficher leurs publicités rémunérées ou que vous souscriviez à leurs options dites « premium » (nom de domaine, SEO, etc.).

À vous de vous demander si l’argent économisé grâce à l’absence de mensualités versées pour la gestion de votre site ne sera pas perdu ; soit à cause des pertes de temps subies par votre activité principale ; soit lorsque les internautes fuiront votre site à cause de ces inconvénients !

Choisir un fournisseur d’hébergement web professionnel : la solution à tous vos soucis, ou presque

Quelle serait votre réaction face à une perte de données ? Votre activité souffrirait-elle beaucoup en cas d’incident technique sur votre site ? Il y aurait-il des répercussions notables sur votre chiffre d’affaire ? Si vous n’imaginez même pas vous retrouver dans ces situations catastrophiques, vous feriez mieux de souscrire à un abonnement chez un hébergeur Web professionnel.

Un vrai hébergement web vous permet d’avoir le contrôle total sur votre site et d’avoir ainsi la possibilité de le développer comme bon vous semble avec le temps, par exemple, en choisissant d’utiliser des CMS tels que WordPress, Drupal ou Prestashop.

Alors que les hébergeurs gratuits restreignent le choix du design et l’espace de stockage de vos données. Vous aurez des fonctionnalités presque illimitées chez un hébergeur professionnel. Cela dépendra de la formule que vous choisirez. Avec, en prime, des mises à jour technologiques régulières afin d’assurer une sécurité et des performances continues.

De même, si votre site ne possède pas un nom de domaine qui lui est propre, vous aurez l’opportunité d’acheter le nom de vos rêves, ce qui n’est pas toujours possible avec un hébergeur gratuit, nécessitant alors de changer de plateforme pour vous donner l’accès à une adresse URL professionnelle.

L’hébergeur payant garantit également, selon l’abonnement, un espace disque et une bande passante largement supérieure, et modulable en fonction de l’offre choisie. Tout cela permet d’assurer la croissance de votre site, autant en termes de volume de contenu que de fréquentation quotidienne.

L’espace de stockage coûte cher aux hébergeurs Web. Il est impossible d’offrir un hébergement de fichiers illimités gratuitement sans vous contraindre à mettre la main au portefeuille à un moment donné.

L’hébergement WordPress gratuit n’existe pas

La gestion de contenu WordPress est lourde et nécessite de l’espace disque pour compléter votre site au fur et à mesure. Ainsi, si vous privilégiez un hébergeur gratuit, avec un espace limité, vous devrez peut-être envisager à long terme un déménagement de votre site vers un autre hébergeur plus puissant.

Autant recourir à un hébergement de qualité dès à présent, non ? 🙂

Quant à WordPress.com qui est le service d’hébergement officiel de WordPress, il faut savoir que celui-ci est extrêmement limité en termes de fonctionnalités. Il est uniquement possible d’y diffuser un blog et rien de plus, ou presque. Faites l’essai, vous verrez !

Enfin, avec un hébergeur pro, vous bénéficiez d’un support technique 24/7 et d’une sécurité des données importante, ne laissant que peu de place aux incidents. Si l’un d’eux survenaient, vous aurez toujours la garantie d’une réponse rapide pour solutionner le problème.

Pourquoi faire infogérer son site Web ?

S’il est possible de gérer soi-même un site de petite envergure, de type blog personnel qui reçoit peu de visites mensuelles, la plupart des sites Web ont un flot de visiteurs conséquent et un manque de stabilité pourrait avoir des répercutions financières négatives (ex : sites de e-commerce, sites touristiques…).

En fonction du trafic d’affluence de votre site, notamment lorsque les visites sont fréquentes en dehors des jours ouvrés, celui-ci devra posséder des ressources techniques suffisamment larges et une équipe d’astreinte à toute heure du jour et de la nuit.

Pas de repos pour les hébergeurs Web !

Sans infogérance, il se peut que le serveur sur lequel est installé votre site rencontre un incident, auquel cas vous risquez une perte de données et votre site peut rester inactif jusqu’à ce que vous repreniez la main dessus, dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, votre business risque d’être mis K.O. de façon définitive.

Vous revenez de week-end ? Sans monitoring, votre site a peut-être été à terre pendant 3 jours, entraînant une perte considérable de votre chiffre d’affaire ? Mince !

Le recours à une équipe d’infogérance va ainsi permettre une surveillance continue, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et complète de l’activité de votre site. Des techniciens d’astreinte sont notifiés par texto de toute anomalie sur l’un des serveurs. L’équipe sera alertée au moindre incident afin de le résoudre dans les plus brefs délais et permettre à votre site de retrouver une activité normale. Certains hébergeurs Web proposent ainsi ce type de services « haut de gamme », notamment destinés aux sites dont l’affluence est considérable ou simplement, où chaque visite est précieuse.

Quel type d’hébergeur Web choisir, en fonction de ses besoins ?

Le recours à un hébergeur Web réellement professionnel doit donc désormais vous sembler inévitable pour garantir le bon fonctionnement de votre site commercial. Mais quel hébergeur choisir parmi l’offre grandissante du marché de l’hébergement Web ?

En voici un bref aperçu pour vous aider dans votre quête de l’hébergeur fait pour vous !

Les hébergeurs web qui proposent de l’entrée de gamme à bas coût

1and1

1and1 est un hébergeur assez bon marché, disponible dès 0,99 euros par mois. À ce tarif, vous ne pourrez pas espérer des multitudes de fonctionnalités. Avec 250 Go d’espace disque pour son offre de base, et jusqu’à 1T de stockage pour des offres plus complètes, et la possibilité d’ouvrir 500 comptes mails, il s’agit pourtant d’un service au bon rapport qualité-prix. Je regrette cependant l’absence d’une assistance de proximité, ce qui est véritablement indispensable à mes yeux pour un hébergement destiné à une activité commerciale.

OVH

Plébiscité par une large communauté d’internautes pour des sites de petite envergure, OVH propose un hébergement d’entrée de gamme avec une offre de base similaire à celle de 1and1. Sa formule à 1,79 euros par mois vous permet d’obtenir jusqu’à 1 Go de stockage, mais d’autres limitations sont à prévoir.

Celui-ci est l’hébergeur n° 1 en France en terme de nombre de clients. Il attire beaucoup de clients grâce à son large catalogue de produits. Cependant certains regretteront le faible niveau de support technique pour les produits d’entrée de gammes, ainsi que quelques tuiles comme celle de ce jeudi 9 novembre, l’OVHGate.

Les excellents Hébergeurs Web

SiteGround

Les offres principales de cet hébergeur se veulent simples, il y en a 3 :

  • « StartUp » à 3,95$ pour la gestion d’un site unique avec un espace disque de 10 Go, à privilégier pour un blog recevant peu de visites
  • « GrowBig » à 5,95$ par mois, pouvant accueillir plusieurs sites Web avec un flot avoisinant les 25 000 visites par ans et offrant un espace disque de 20 Go.
  • « GoGeek » à 11,95$ par mois, un tarif raisonnable pour un espace de stockage de 30 Go et la gestion de plusieurs sites de taille moyenne.

SiteGround veille à la qualité de ses hébergements. Néanmoins, avec ces 3 offres principales, les ressources du serveur sont partagées entre les différents utilisateurs, restreignant de ce fait sa puissance pour les applications très gourmandes.

PlanetHoster

Lancé en 2007 à Montréal, PlanetHoster accueille plus de 45 000 clients. La société propose des offres mutualisées (partage du serveur entre les différents sites) à partir de 4,99 euros par mois, incluant l’achat du nom de domaine pour une quantité de stockage illimitée théoriquement, mais avec tout de même certaines limites en terme de bande passante, ou plutôt, de ressources consommées : CPU et nombre de fichiers (inodes).

Pour autant, les utilisateurs apprécient sa rapidité semble-t-il nettement supérieure à la concurrence ainsi que son support technique assez réactif pour ce type d’hébergeur.

Leurs solutions « World » :

Leurs solutions « HybridCloud » :

Les hébergeurs hautement dévoués avec support technique de proximité

Easy Hoster

EasyHoster.com est un hébergeur s’adressant à tous les propriétaires de sites Web, avec des offres comprises entre 2,90 euros par mois pour l’offre « Light » parfaite pour s’essayer à la création de site et 46 euros par mois pour l’offre « Performance » dédiée à un hébergement de haute capacité (pour les très grosses applications web).

Au total, EasyHoster propose 6 offres dont les fonctionnalités diffèrent pour s’adapter au mieux à vos besoins. La société permet ainsi de développer pas-à-pas son site avec une offre de base ou de gérer de façon illimitée vos différents sites « business ».

Kim Communication

Citons enfin la société Kim communication (infogérants experts en administration système), qui propose une longue liste de services digitaux 360° pour parfaire votre site, le gérer au quotidien et le promouvoir sur le Web. Soumettez simplement votre projet à l’équipe de cette entreprise, qu’il s’agisse de la création d’un e-commerce ou de la modernisation d’un site existant. Cette société vous garantit une rapidité d’exécution, avec l’utilisation de WordPress…

Imbattable par la concurrence au niveau du rapport prix-dévouement.

Pour ses services, il faudra compter environ 400 euros par an, ce qui reste raisonnable pour l’offre proposée et un service technique réactif et efficace de ce niveau, tout au long de l’année. Kim communication se destine donc à des sites qui ne lésinent pas sur la qualité et veulent compter sur une assistance quasiment sans limite !

Comment souscrire à son premier espace d’hébergement Web ?

Vous avez vos plans pour votre futur site et vous désirez maintenant le mettre en ligne ? Vous avez désormais les notions pour comprendre ce qu’est un hébergeur web et savez qu’il va vous être indispensable dans la création de votre présence sur le Web.

Choisir son hébergeur

Ainsi, il va vous falloir comparer les offres disponibles, en veillant à respecter quelques critères de base. Pour la création d’un blog personnel, par exemple, vous pouvez tout à fait miser sur des offres de base, ne nécessitant pas beaucoup de ressources serveur, en gardant à l’esprit que celui-ci ne conviendra plus si vous recevez des milliers de visites chaque mois.

À l’inverse, pour un site de e-commerce, mieux vaut viser plus haut et souscrire chez un hébergeur proposant des ressources plus importantes, des sauvegardes quotidiennes intégrales et un bon support technique. Ainsi, vous pourrez y inclure des milliers de photos et fiches produits sans souci et votre boutique sera en ligne pour vos clients 365 jours par an. Demandez également au service commercial de votre hébergement s’ils peuvent vous apporter un peu d’assistance pour vos questions sur WordPress et WooCommerce. Certains comme EasyHoster répondront à vos questions sur le CMS avec plaisir, alors que d’autres ne répondrons qu’aux questions qui concernent votre serveur Linux.

Souscrire à un plan et s’héberger

Une fois votre hébergeur choisi, souscrivez à l’offre qui vous intéresse. Il vous sera alors proposé de choisir votre nom de domaine, autrement dit le nom de votre site : www.exemple.com.

Après vérification de sa disponibilité, l’hébergeur vous assurera la propriété de ce domaine, qui sera désormais le votre.

Entrez alors vos données personnelles afin de configurer votre compte. Vous êtes désormais inscrit sur l’hébergeur web !

Il vous reste alors à installer votre système de gestion de contenu, tel que WordPress, qui va fonctionner en « synergie » avec l’hébergeur. Ce logiciel va en effet vous aider à créer votre site, en insérant des articles, des pages, un menu ou encore des widgets qui seront simplement hébergés chez l’hébergeur Web qui assurera leur diffusion en continu pour les internautes.

Vous êtes désormais armé pour vous lancer dans la grande aventure de la gestion d’un site web, de sa création à sa gestion au quotidien, en vous assurant l’aide nécessaire grâce à un hébergeur adapté à vos besoins, avec un bon support technique prêt à répondre à vos demandes.

Je suis project manager chez Kim Communication. À votre disposition si vous désirez parler de votre projet Web ou application mobile.
1 commentaire
  1. Salut Mélanie, et merci pour cette étude ! 😉

    Il est vrai que le secteur de l’hébergement est extrêmement passionnant !

    Personnellement, nous oscillons chez KC entre 4 hébergeurs :
    – Easy Hoster, bien sûr, car il s’agit de notre infrastructure technique
    Pour varier :
    – PlanetHoster, notre fournisseur privilégié que nous utilisons pour nos clients premiums
    En complément :
    – SiteGround & O2Switch pour des besoins de SEO. Il parait qu’il vaut mieux varier un peu ses sources de liens (sur des adresses IP différentes)… donc ! 🙂

    Nous ne travaillons que sur des hébergeurs proposant un gestionnaire cPanel. Impossible pour nous aujourd’hui de nous en passer. À quelques rares occasions, nous sommes amenés à travailler sur des mutualisés OVH ou 1&1 mais nous sommes souvent contraints d’abandonner la prestation et d’obliger le client à migrer vers une solution supérieure pour pouvoir finir le travail.

    Avez-vous déjà tenté de migrer de gros sites sur un mutualisé OVH « perso » par exemple ?
    Et pourtant, ceux-ci semblent avoir le monopole, ou presque.

    Enfin, concernant les hébergeurs 100% WordPress, c’est bien de vouloir se spécialiser et installer deux ou trois gadgets WP pour la sécurité… Par contre, il faudrait ne pas oublier les autres aspects essentiels d’un bon hébergeur web professionnel :
    performances, un bon support technique, une sécurité optimale et j’en passe…

    Voilà ! Très important, le support technique !

    C’est pour cela que chez EasyHoster nous avons voulu créer quelque chose de nouveau. Un service de proximité qui va au-delà de tous les autres hébergeurs Web professionnels, pour WordPress, ou non. Enfin, à ma connaissance 🙂
    Nous mettons un point d’honneur à être réactifs, dévoués, allant même jusqu’à travailler sur les sites des clients pour des interventions mineures, surtout sur WordPress qu’on connait bien.

    Voilà voilà, demain, j’enlève le bas ! 😀

    Reply
Réagissez !

Votre e-mail ne sera pas divulgué.Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>