L’idée selon laquelle les Mac sont beaucoup plus sûrs que les PCs Windows face aux logiciels malveillants a été sérieusement remise en cause en 2020, suite à un rapport intitulé « Rapport sur l’état des malwares 2020 » publié par Malwarebytes.

Selon ce rapport, en 2019 les logiciels malveillants sur Mac ont augmenté de 400 % par rapport aux logiciels malveillants similaires diffusés sur les ordinateurs Windows. Il y avait en moyenne 11 menaces par Mac pour le parc d’ordinateurs sur lesquels la société utilisait ses logiciels, contre seulement 5,8 par PC Windows. 

Ces dernières années, on a également assisté à une forte augmentation des pubiciels sur les Mac. Une nouvelle société diffusant ces logiciels publicitaires appelée NewTab a engendré 28 millions de cas de détection sur les Mac testés, sur ses 50 millions de cas au total. En comparaison, le même nombre de PC testés a donc enregistré 24 millions d’occurrences.

Plusieurs raisons expliquent cette bifurcation soudaine des cibles des logiciels malveillants. Apple a certes augmenté sa part de marché des ordinateurs de bureau et ordinateurs portables, ce qui explique une partie de cette évolution, mais le coupable principal est probablement l’ignorance des utilisateurs. 

Ceux qui utilisent ou possèdent des Mac ont longtemps eu l’impression que leurs appareils étaient invulnérables aux logiciels malveillants et autres formes de virus informatiques en raison de la façon dont ils sont construits. Il est vrai que les logiciels malveillants conçus pour attaquer les PC Windows ne peuvent pas affecter les Mac car le noyau central de ces derniers est séparé du reste de ses processus. Le mot à la mode « bac à sable » sert habituellement à expliquer cette impression.  Imaginez un terrain de jeu pour enfants et un bac à sable entouré d’herbe. Lorsque la tondeuse à gazon vient couper l’herbe, elle laisse le bac à sable intact. Cependant, le nombre énorme d’utilisateurs de Mac, sans parler de ceux qui utilisent des iPads, des iPhones et la nouvelle iWatch, incite les cybercriminels à produire avec empressement des logiciels malveillants spécifiquement pour les produits Apple. Et ils bénéficient de cette croyance répandue et erronée qu’ont les gens en l’intouchabilité de leurs machines.

Par contre, la diminution du nombre de menaces sur les PC Windows suggère que les gens sont de plus en plus conscients de l’importance des logiciels antivirus pour la sécurité de leurs données et de leur système. 

Comment protéger au mieux votre Mac contre les logiciels malveillants ? Comme mentionné plus haut, la première étape essentielle consiste à trouver un logiciel antivirus qui fonctionne bien avec les produits Apple et à le faire fonctionner sur tous les appareils que vous possédez. Il existe des dizaines d’options abordables compatibles avec les Mac et même quelques options gratuites qui tiennent la route. 

Après cela, intégrez dans votre quotidien quelques bonnes pratiques en matière de sécurité informatique. Ne laissez jamais votre Mac ouvert et déverrouillé lorsque vous vous éloignez de lui. Même dans un environnement de bureau, on ne sait jamais qui pourrait passer par là et décider de faire un rapide piratage. Un simple accès verrouillé par mot de passe garantit la sécurité de votre machine lorsque vous n’êtes pas là pour la protéger.

Assurez-vous également que votre machine et les comptes auxquels vous accédez à partir de celle-ci ont tous des mots de passe forts que vous changez fréquemment. Utiliser « mot de passe » ou « 12345 » comme mot de passe peut sembler le comble de la stupidité, mais vous seriez surpris du nombre de personnes qui utilisent ces deux mots de passe et d’autres mots de passe trop simples. Changer votre mot de passe tous les trois mois environ signifie également que si votre compte est compromis, il ne le sera pas à long terme.