Amazon est à nouveau en guerre. Après les Studios Warner, l’éditeur Hachette c’est au tour de Disney d’être dans sa ligne de mire.

Selon le Wall Street Journal, ce n’est pas la première fois qu’Amazon utilise des techniques peu recommandées pour faire pression sur d’autres entreprises américaines.

En effet, Amazon n’hésite pas à les mettre dans des positions délicates en « cessant de prendre des précommandes pour des vidéos de Disney avant leur commercialisation effective », toujours selon le Wall Street Journal.

Si le conflit avec les Studios Warner a pris fin, ceux concernant Hachette et Disney ne semble pas s’éteindre pour le moment.