Tiré d’un fait-divers allemand, l’Exorcisme d’Emily Rose présente la particularité de nous raconter le procès du père Moore. Ce prêtre catholique qui aurait vu mourir sous ses yeux Emily Rose, la jeune fille qu’il tentait d’exorciser.

Affiche promotionnelle du film L'Exorcisme d'Emily Rose réalisé par Scott Derrickson et produit par Lakeshore Entertainment et Firm Films

Défendu par une avocate qui refuse de croire en l’existence de l’exorcisme, le prêtre Moore va tout mettre en oeuvre pour faire éclater la vérité.

Qualifié de ‘terrifiant’, le film est composé de nombreux retours en arrière destiné à vous glacer le sang. Les scènes d’exorcisme y sont d’un réalisme impressionnant tout comme les scènes dans lesquelles la jeune Emily Rose est possédée par des forces maléfiques. Cauchemars garantis !

Interdit au moins de 12 ans lors de sa sortie en France, le film a tout de même séduit les foules et a remporté un vif succès au box office international. Le film a en effet rapporté près de 150 milliards de dollars dans le monde entier. C’est un coup de maître pour le jeune réalisateur Scott Derrickson !

L’Exorcisme d’Emily Rose est le digne successeur du classique de 1973, l’Exorciste. A la différence de ce dernier, ce film bénéficie d’effets-spéciaux à couper le souffle et d’un point de vue original grâce au procès du père Moore qui ajoute une dimension judiciaire à l’histoire. Parfait pour une soirée de frissons entre amis !