En outre-Manche, il est de coutume chez nos cousins Britanniques, de se retrouver entre collèges le soir après le boulot, pour se détendre ne serait-ce que le temps d’un verre. Initialement adopté sur initiative de collègues qui disposent d’une certaine affinité, ce concept baptisé « afterwork » séduit de plus en plus d’entreprises à travers le monde.

Et pour cause : il permettrait de renforcer les relations professionnelles et interpersonnelles entre collaborateurs. Cela procure bien évidemment un impact plus que bénéfique sur l’ambiance de travail et la performance générale des sociétés qui en font une habitude. Pourtant, la majorité d’entre elles peinent encore à franchir le pas.

Pourquoi un afterwork pour votre entreprise ?

D’après un sondage de « OpinionWay » réalisé pour le compte du site Privateaser, 60 % des salariés semblent considérer cette pratique indispensable à leur bien-être en entreprise. En effet, rassembler ses collaborateurs dans un cadre extra-professionnel forme ainsi un pont entre détente et travail, et fait naitre une convivialité qui se répercute sur chacun d’entre eux. Dès lors, les bénéfices observés sont nombreux :

  • briser la routine du « métro-boulot-dodo » ;
  • redécouvrir ses collègues dans un contexte informel ;
  • stimuler la productivité grâce au teambuilding ;
  • faciliter l’intégration des nouveaux compagnons de travail.

Ce concept ingénieux crée donc une certaine solidarité et un sentiment d’appartenance, grâce à des moments uniques de partage. Et puisque l’harmonie et la complicité entre collaborateurs constituent des moteurs de productivité les plus puissants au sein d’une entreprise, cela augmente de façon significative la performance et l’efficacité de cette dernière.

Comment éviter le « flop » avec un afterwork ?

Si le concept peut se révéler séduisant et offrir des bénéfices remarquables, il reste toutefois important d’en maitriser les facettes pour en faire une véritable réussite.

Votre afterwork, à la bonne heure !

Idéalement, il est recommandé de l’organiser de façon régulière, environ une fois par mois. Le « jeudi » est le jour privilégié pour cet évènement, puisqu’il constitue une journée charnière de la semaine, où il est possible de faire participer le plus de monde. De plus, il ne doit pas durer plus que nécessaire. 3 à 4 heures après le boulot est largement suffisant.

Opter pour des thématiques et activités qui sortent de l’ordinaire

L’activité préconisée pour votre manifestation doit être simple, originale, susciter l’implication de vos collaborateurs et favoriser le travail d’équipe. À titre d’exemple, organiser une partie de bowling, s’essayer au karaoké ou s’échapper d’une Escape Game, constituent autant d’idées qui feront parfaitement l’affaire.

Trouver le lieu adéquat pour votre manifestation

Puisqu’il prône la convivialité et représente un moment de partage, vous devrez choisir de préférence un cadre propice à la détente. Cependant, pour que chaque nouvel évènement soit une découverte, il convient de :

trouver à chaque fois un lieu atypique et de bon goût ;
privatiser l’espace choisi, pour que vos collaborateurs se sentent plus à leur aise.
Aussi, dénicher un endroit proche de votre entreprise se révèle également primordial, pour que le détour en vaille la peine pour vos employés.

Un cocktail dinatoire se révèle obligatoire

Il est toujours plus agréable de discuter autour d’un petit encas. Privilégiez donc les cocktails avec des amuse-bouche délicats et de la boisson, pour que vos employés puissent se régaler tout en mettant l’accent sur le dialogue.

Impliquer vos collaborateurs dans l’organisation

Puisque l’afterwork est destiné à tous les membres de l’entreprise, il est alors primordial que chacun ait son mot à dire. Effectuer un sondage est donc indispensable à chaque étape de l’organisation de cette manifestation. Instaurer cette communication interne suscitera ainsi l’intérêt du plus grand nombre et marquera une nette différence dans la réussite de votre évènement.

Quelques idées originales de lieux pour votre afterwork

Au cœur de Paris, il ne manque pas de lieux atypiques pour des manifestations extra-professionnelles mémorables. Si organiser ce regroupement dans un espace de coworking dédié du bureau est tout à fait possible, il est plus intéressant de souligner son côté extra-professionnel en optant pour un lieu qui sort du cadre de travail.

Ambiance chic-tendance au bar « l’atelier des artistes »

Le bar l’atelier des artistes propose un cadre épuré au style « open space ». Ce dernier dispose d’une touche de créativité hors norme, du sol au plafond qui fera sans aucun doute de votre évènement un franc succès.

« Nul bar ailleurs » qu’au bistro du quartier

Le « nul bar ailleurs », quant à lui, propose un cadre pittoresque pour les évènements extra-professionnels. Situé près du quartier de la Bastille, son air de « bar du quartier » souligne davantage la touche informelle recherchée pour tout afterwork.

Les avantages d’un afterwork pour votre entreprise

  • favorise le bien-être et la cohésion de vos équipes de sorte à stimuler leur productivité ;
  • permet un partage d’expérience essentiel entre les collaborateurs ;
  • révèle les « softs skills » et le savoir-être des participants.

Les inconvénients d’un afterwork

Plus le nombre de salariés d’une entreprise sera important, plus l’organisation de cet évènement peut se révéler compliquée.
Rien ne vaut la complicité dans une organisation pour la rendre performante et efficace dans son activité.

Stimulée par le bien-être partagé entre collègues, elle revêt une importance capitale, aussi bien à moyen qu’à long terme.

Et si l’afterwork constitue un moyen infaillible pour faire bâtir entre collaborateurs cette relation forte, il est indispensable d’en faire une tradition dans les entreprises modernes.