High-tech

Samsung parviendra-t-il à se relever après le fiasco du Galaxy Note 7 ?

Samsung pourra-t-il se relever malgré l'échec du Galaxy Note 7 ?

L’année 2016 commençait très bien pour Samsung. Avec 26 millions de Galaxy S7 et S7 Edge écoulés, et des perspectives réjouissantes, tous les compteurs étaient au vert alors que la marque était sur le point de lancer la commercialisation de son Note 7. Rendez-vous compte : le constructeur coréen enregistrait alors son bénéfice le plus élevé depuis deux ans.

Une catastrophe industrielle

La chute n’en fut que plus violente. 26 explosions avec brûlures plus tard, l’horizon s’était soudainement assombrit pour la marque. En chassant sur les terres d’Apple et ses modèles très haut de gamme, elle était pourtant parvenue à proposer ce qui se faisait de mieux en termes de performances.

Le modèle était disponible en Asie depuis le 19 août ; quelques semaines plus tard, le 6 septembre, Samsung annonçait un rappel de tous ces Galaxy Note 7, suite aux plaintes émanant de plusieurs clients.

Tous ces événements risquent de coûter très cher au géant coréen – on parle d’une perte qui pourrait s’élever à 17 milliards d’euros de revenus potentiels. A cela s’ajoute une chute de l’action du constructeur, dont la valeur boursière a perdu 25 milliards d’euros en seulement deux semaines. Mais au-delà de ces pertes rapides, cette déroute est venue jeter le discrédit sur une société devenue en quelques années leader de la vente de smartphones dans le monde.

Une image de marque durablement écornée ?

Jusqu’alors, Samsung était perçu par les consommateurs comme un fabricant de smartphones dont les modèles étaient devenus proches de la perfection. En Inde, le constructeur avait même été désigné comme étant « la marque la plus fiable de l’année 2016 ».

Cette récompense fait écho à la devise utilisée en interne par Samsung : « La qualité est notre fierté ».

Samsung peut-il se relever malgré l'échec du Galaxy Note 7 ?

Alors que la concurrence fait rage avec son rival Apple, mais aussi avec les fabricants chinois comme Huawei ou Xiaomi qui cassent les prix, la marque coréenne avait décidé de monter en gamme dès l’année 2014. Elle avait alors lancé le Galaxy Alpha, qui avait séduit par son allure sophistiquée et son ergonomie. Et le Note 7 devait être le fer de lance de ses smartphones…

Samsung peut-il se relever ?

À quel point l’image de marque de Samsung risque-t-elle d’être touchée ? La dernière fois qu’elle avait eu à réaliser une opération massive de rappel, c’était en 1994. La firme avait alors brûlé devant ses employés 150 000 exemplaires de son premier modèle. Sauf que cette fois-ci, le rappel était lié à des pannes – et pas à des explosions aussi dangereuses que celles auxquelles certains détenteurs du Note 7 ont pu être confrontés.

Malgré tout, la marque ne semble pas délaissée par les consommateurs – les ventes de S7 et S7 Edge sont stables, tandis que les modèles de milieu de gamme Galaxy A enregistrent une croissance constante de leurs ventes.

Les déboires de Samsung liés au Galaxy Note 7

Samsung va chercher à faire oublier ses déboires grâce à son nouveau flagship, le Galaxy s8, qui devrait être annoncé lors du Mobile Word Congress qui se tiendra à Barcelone du 27 février au 2 mars 2017. Mais certaines rumeurs persistantes font l’écho d’une sortie anticipée, qui pourrait permettre à la marque de rebondir plus rapidement.

Alors oui, Samsung peut encore se relever, mais la marque devra mettre un point d’honneur à proposer des smartphones totalement fiables, qui ne viennent pas mettre en danger l’intégrité physique de ses clients. Gageons que le Galaxy S8 ne rencontrera pas les mêmes problèmes que son aîné…

Photo du profil de davidb
Je suis éditeur de sites, passionné par le e-commerce et les nouvelles technologies.
Réagissez !

Votre e-mail ne sera pas divulgué.Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Register