La rédaction, d’une manière générale, est une tâche qui peut sembler ardue. Écrire des contenus valables pour votre site Web, encore plus. Cela peut être vu comme un métier à part entière qu’il vous faudra apprendre à maitriser et à apprécier.

Avant de pouvoir découvrir les 15 règles d’or qui feront de vous un rédacteur hors pair, rappelez-vous que vous n’avez pas besoin d’écrire des textes parfaits du premier coup. Une fois votre article mis en ligne sur votre blog, vous pourrez effectuer des vérifications mensuelles des performances de votre site Web afin d’en surveiller l’évolution et d’en optimiser les résultats. Un seul mot d’ordre : relisez-vous, relisez-vous et relisez-vous encore !

Avec les conseils qui suivent, vous serez prêt à créer des contenus utiles et efficaces qui captiveront même avec les internautes les plus volages et/ou les plus pressés.

1. Créez-vous un plan d’attaque

Si vous ouvrez le tableau de bord de votre blog ou votre document texte sans même avoir une idée de vos objectifs, ce n’est même pas la peine de continuer. En effet, la rédaction de contenus pour le web est un peu comme une guerre qu’il va falloir appréhender avec une stratégie intelligente. Rédiger à l’aveugle est le meilleur moyen de créer un texte sans queue ni tête et n’ayant aucun impact sur votre public.

Posez-vous donc les questions suivantes :

  • Quel contenu ai-je envie de créer ?
  • Quel est l’objectif principal du texte que je m’apprête à rédiger ?
  • Qui est la cible de mon article ? (Exemple : un client potentiel, un futur partenaire,…)
  • Qu’est-ce que mon lecteur veut ? Quel problème rencontre-t-il ? De quelle solution a-t-il besoin ?
  • Comment vais-je réussir à faire s’engager mon audience tout au long de mon article ? (Exemple: appel à l’action, collecte de son adresse e-mail en échange d’un cadeau,…).

2. Ayez vos concurrents à l’oeil

Maintenant que vous savez ce que vous allez écrire et pour qui vous allez le faire, il est temps de se pencher sur la concurrence. Comme pour votre audience, il est primordial pour vous de savoir :

  • Qui sont vos concurrents ?
  • Et que font-ils ? Quelle est leur stratégie rédactionnelle ?

L’étude de la concurrence est une étape qu’il ne faut pas négliger, car elle permet de comprendre ce que vous devez faire pour que les lecteurs choisissent votre site plutôt que les leurs.

Commencez dans un premier temps par lister vos dix principaux rivaux. Regardez ensuite quel type de contenu ils produisent – s’agit-il de vidéos, d’articles de blog, de posts très courts (des petits billets) ou de ebooks disponibles en téléchargement uniquement ? Quel est le niveau de qualité de leurs rédactions ? À quelle fréquence publient-ils des nouveaux contenus ?

Une fois que vous avez une bonne vue d’ensemble de votre concurrence, vous pouvez poser la question la plus importante :

  • Comment puis-je faire mieux ?

3. Accrochez votre lecteur dès le départ

Des contenus sur le Web, ce n’est pas ce qui manque. Tous les jours, les internautes sont confrontés à des milliers de contenus différents : vidéos, podcasts, articles de blogs, actualités, etc. Il va donc falloir vous battre pour capter l’attention de votre futur lecteur afin qu’il n’atterrisse pas sur votre blog pour le quitter dans les secondes qui suivent.

Pour créer une accroche digne de ce nom, cela n’est pas aussi compliqué que ce que vous pourriez le penser. Tout le monde fonctionne de la même manière, pensez davantage avec une approche « psychologique ». Tout le monde aime les faits surprenants, les drames, les mystères ou encore les controverse. Du coup, comment en profiter ?

En commençant votre texte avec : une question, une histoire surprenante ou encore une statistique peu connue.

4. Structurez vos informations

Maintenant que vous avez accroché votre lecteur, ne perdez pas de vue que leur attention ne dure jamais très longtemps. Il serait donc dommage de perdre les internautes alors que votre accroche était brillante !

Pour la suite de votre texte, il faut que vous respectiez une structure pyramidale inversée. Schématiquement cela se présente comme ceci :

Votre lecteur doit pouvoir trouver toutes les informations qui l’intéressent ou qu’il cherchait dès le début de votre article. Ensuite, vous pourrez aborder tous les points importants (mais non essentiels) au traitement de votre sujet. Ensuite, venez-en au fait avec les informations que vous vouliez communiquer à votre lecteur (des informations publicitaires subtiles à votre égard).

5. Soyez clair et précis dans votre communication

Essayez d’adopter un ton conversationnel dans votre contenu pour rester accessible à tous. Ce n’est pas la peine de sortir votre plus belle plume scientifique pour débattre d’un sujet. Vous risquez de perdre beaucoup de lecteur ne s’y connaissant pas autant que vous. Votre texte doit être facile à consommer.

Ne perdez pas votre temps à tourner autour du pot pour faire gonfler votre compteur de caractère. Un texte court, mais très pertinent peut être aussi bien qu’un long article rempli de futilité. Cependant, la clé sur succès en 2020 sur le Web, c’est de rédiger des textes longs, mais archi qualitatifs et utiles.

6. Suivez une formation en écriture Web

Cela peut être très intéressant si vous vous lancez sur le web de suivre une formation pour maitriser la rédaction spécifique au Web. Au-delà de la maitrise de l’écriture, vous pourrez appréhender de nouveaux sujets peut-être inconnus pour vous jusque là.

Par exemple, avec une formation spécifique à la rédaction de contenus pour Internet, vous pourrez apprendre :

  • le fonctionnement des moteurs de recherches;
  • qu’est-ce que le SEO (Search Engine Optimization);
  • quelle technique devez-vous utiliser pour améliorer le positionnement de vos contenus;
  • comment cibler vos mots-clés;
  • à mettre en place un maillage internet pertinent,
  • à travailler votre stratégie de lien (netlinking);
  • etc.

De nombreux formateurs ou écoles sont disponibles sur le Web. À vous de faire une petite recherche et de définir celui ou celle qui conviendra le mieux à vos besoins et vos attentes. Pour la liste des apprentissages que nous avons créée ci-dessus, nous nous sommes basés sur le programme de Brioude Internet.

7. Rendez votre contenu compréhensible du premier coup d’oeil

En plus de mettre en avant les informations les plus importantes comme nous l’avons vu dans le point 4, assurez-vous que votre texte soit facile à parcourir en diagonale. La plupart des internautes analysent la page pour trouver l’élément d’information spécifique qu’ils recherchent. S’ils ne le trouvent pas facilement, ils continueront leur chemin vers le site de l’un de vos concurrents. Utilisez donc des titres et des intertitres. Cela leur permettra de lire la section qui les intéresse le plus en premier.

Lorsque vous rédigerez votre article, pensez également à utiliser des listes à puces, des listes numériques. Au lieu d’une longue page de texte, organisez le contenu en paragraphes bien séparés et aérés. Incluez toujours des «espaces blancs». Il s’agit d’espaces vides qui entourent vos paragraphes, vos images et les autres éléments de votre page Web.

Cela peut vous sembler bête, voir même, être du gaspillage d’espace qui aurait pu servir, c’est en fait l’astuce la plus utilisée par les concepteurs de sites Web. Des espaces confortables autour du texte le rendent plus lisible et plus agréable à lire. Faites-y attention lors de votre prochaine visite sur un blog et vous verrez que cela fait toute la différence.

8. Restez sobre dans votre mise en page

Évitez d’écrire en majuscules, car elles sont plus difficiles à lire rapidement. De plus, cela donne l’impression au lecteur de se faire crier dessus ou, en tout cas, d’avoir à faire à quelqu’un d’extrêmement mauvaise humeur. Si c’est votre objectif, c’est bien ! Si cela ne l’est pas, oubliez les majuscules.

Dans votre contenu, n’utilisez le soulignement que pour les liens. Cela évitera à votre lecteur de chercher dans votre article ce qui est cliquable et ce qui ne l’est pas.

Utilisez le gras et l’italique avec parcimonie. Utilisez-les uniquement pour montrer l’importance d’un mot ou pour mettre l’accent sur une partie très importante de votre texte.

Et enfin, n’oubliez pas de régulièrement insérer des images, des graphiques ou des photos illustrant vos propos. Cela donnera du rythme à votre texte et en rendra la lecture moins barbante.

9. Plantez le décor

C’est une étape que bon nombre de rédacteurs Web oublient d’aborder. Lorsqu’un internaute arrive sur votre site, ne perdez pas de vue qu’il vient d’un moteur de recherche. Ils ne connaissent donc peut-être pas le contexte de votre site. Contrairement aux livres, il n’y a ni début, ni milieu, ni fin, à un site Web. Votre contenu doit donc les aiguiller.

Ne partez jamais du principe que votre lecteur a consulté votre page d’accueil ou a lu attentivement votre page à propos. Il est plus probable de penser qu’il vient juste d’atterrir sur votre site et qu’il réclame dès maintenant les réponses qu’il cherche. Il est donc très important dans un article de toujours planter le décor en début d’article. Définissez en intro ce qui doit l’être, s’il s’agit d’une analyse, présentez l’objet de celle-ci, etc.

Un lecteur qui s’y connait déjà dans la thématique pourra sauter cette intro. Cependant, un néophyte sera plus qu’heureux d’apprendre des choses dans un premier temps avant de découvrir le coeur de votre article. Tentez de toujours rester pédagogue.

10. Revenez régulièrement sur votre contenu

Une fois que votre texte est terminé, il va falloir que vous le lisiez à haute voix. Est-ce compréhensible ? Est-ce facile à lire ? Si vous butez sur une phrase ou un mot lors de cette lecture, c’est que quelque chose ne va pas. Il va falloir se creuser la tête et changer ce passage.

Avant de publier votre article, vérifiez bien que vous n’y avez pas glissé de coquille et que vos liens sont tous corrects.

Quand on est la tête dans le guidon, il peut être bon de demander à un ami ou à un collègue une dernière lecture pour voir s’il détecte des erreurs qui vous auraient échappées.

Pour conclure, comme vous l’aurez compris, il est primordial de capturer l’attention de vos lecteurs dès le départ. Dans cet univers numérique qu’est le Web, cela peut être extrêmement compliqué.

Une étude du service d’analyse Chartbeat a révélé que 55% des visiteurs passent 15 secondes ou moins sur une page Web. Un bon contenu Web est donc la clé pour réussir à contredire ces statistiques. Un contenu bien écrit, optimisé pour le Web, arrivera en tête des résultats de recherche et retiendra l’attention de vos lecteurs.