Ce film est inspiré d’une nouvelle de Stephen King que l’on retrouve dans “Tout est fatal”, un de ses nombreux recueils de nouvelles horrifiques.

Affiche promotionnelle du film Chambre 1408 réalisé par Mikael Håfström et produit par Metro-Goldwyn-Mayer

Pour cette histoire, l’écrivain s’est inspiré d’une légende selon laquelle chaque hôtel possède sa chambre hantée dans laquelle passer une nuit serait à ses risques et périls…L’adaptation cinématographique, sortie en 2007, met en image avec succès cette histoire de fantômes.

Mike Enslin est un écrivain qui se donne comme mission de démystifier les lieux supposés hantés les plus célèbres. En passant outre les avertissements du directeur de l’hôtel Dolphin qui tente de le dissuader de passer la nuit dans la chambre 1408, il aura plusieurs (terrifiantes) occasions de réviser son jugement.

Les acteurs sont impressionnants de justesse. Samuel L. Jackson est parfait en directeur d’hôtel secret et énigmatique. John Cusack, qui incarne le rôle principal du film, révèle un personnage imbu de lui-même qui n’aura d’autre choix que celui de faire face à ses terreurs les plus profondes, de se battre contre lui-même et contre la malédiction de la chambre 1408.

Le huis-clos de la chambre 1408 fait vivre à son héros malchanceux toutes les épreuves imaginables. Le doute, l’interrogation, la peur, la tristesse, le désespoir et la rage se succèdent, avec une interprétation impeccable de John Cusack qui porte le film sur ses épaules.