Il faut plus qu’une jolie boutique pour générer de l’argent sur internet. Et oui, en dépit de ce que pensent l’internaute lambda, ce n’est qu’une fois la boutique mise en ligne que débute le plus gros du travail.

Croyez-vous vraiment que les clients vont affluer dans votre e-commerce juste parce qu’il a le mérite d’exister ? Que nenni ! Avant même qu’il puisse la visiter, cette dernière doit figurer dans les résultats des moteurs de recherche. C’est à cet instant qu’intervient le SEO…

1) Utiliser les bons mots-clés

Au commencement, étaient les mots-clés… Ainsi commence la Bible des experts SEO. Bien choisis, ces vocables jouent attirent vos clients idéaux comme des aimants et vous permet de distancer vos compétiteurs. Oui, ces quelques lettres ont tout ce pouvoir…

Néanmoins, pour espérer sortir du lot, ne comptez pas sur les termes trop génériques. « Robe femme », « shopping femme », « vêtements femmes » ne vous mèneront pas bien loin.

À la place, insérez des expressions plus spécifiques telles « jupe vintage année 60 Paris ». Désignées par l’expression « mots-clés à longue traîne », ces suites de mots-clés sont ce qui différencient un site lambda d’une e-boutique bien référencée.

2) Créer des connexions entre vos différentes pages

Être un bon marchand revient à jouer le rôle de conseiller… Ne vous attendez pas à ce que votre client pense à tout : de temps en temps, soufflez-lui quelques conseils.

Par exemple, sur la page produits d’une jupe cuir, vous pouvez faire défiler une sélection de petits hauts qui s’associeraient à merveille. De même, pensez à vérifier que le menu de la page d’accueil soit visible peu importe la position sur la page.

3) Structurer votre site web

Aucune stratégie SEO de commerce électronique ne peut se faire sans un plan de site bien pensé.

En effet, au moment de lire votre site, Google va se référer à son plan pour estimer son contenu. Sur Shopify, le balisage du site est automatique et vous permet de vous décharger de cette tâche.

Autre avantage de taille : les commentaires clients s’affichent directement dans les résultats de recherche, donnant ainsi un aperçu flatteur de vos articles.

4) S’assurer que la boutique en ligne soit compatible avec les appareils mobiles

Rien qu’en France, on compte pas moins de 42 millions de mobinautes. Bien loin devant les PC ou les tablettes, le smartphone est devenu l’outil de navigation internet par référence.

Imaginez un instant si votre site web ne parvenait pas à s’afficher sur ces écrans… Que de clients vous allez perdre… Les CMS ne proposent que des sites mobile-friendly. Par contre, si vous avez créé vous-même votre site, il vous faudra absolument vous assurer de sa compatibilité avec les mobiles.

5) Alimenter un blog

Quel meilleur moyen d’attirer des visiteurs que de tenir un blog ? Alléchés par vos astuces, des prospects arriveront par centaines et finiront par jeter un coup d’œil sur votre boutique. Qui sait combien ils se décideront finalement à dépenser…