Elon Musk veut augmenter massivement le nombre d’utilisateurs de Twitter, tout aussi massivement que les revenus du réseau social.

Elon Musk dit ne pas vouloir “plaisanter pas avec ça !” Il veut aussi 100 millions d’abonnés d’ici 2028 au plus tard, car la moitié de ses 92 millions d’abonnés actuels seraient de faux comptes.

Rachat de Twitter, Elon Musk veut faire payer les professionnels

Il y a quelques jours, Elon Musk, bientôt propriétaire de Twitter (si l’acquisition se concrétise comme prévu), a annoncé que certains utilisateurs seraient facturés. C’est-à-dire que Twitter ne serait plus gratuit pour les professionnels et les politiciens. “Il y aurait peut-être un petit coût à prévoir”, a-t-il dit.

Les rumeurs sont en ébullition : le PDG de Tesla et SpaceX, Elon Musk, a l’intention de commencer à vendre ses voitures Tesla directement aux consommateurs par le biais d’une marque d’alcool “Teslaquila”. Mais certains investisseurs s’inquiètent de la légalité d’un tel projet, selon le New York Times, qui s’est procuré les informations auprès d’Elon Musk

Pour faire court, Elon Musk vise à rapporter 26,4 milliards de dollars par an sur Twitter d’ici 2028, contre 5 milliards cette année !

D’ici là, il espère que 931 millions de personnes utiliseront sa plateforme, contre 217 millions à la fin de 2021, et que le revenu moyen par utilisateur atteindra 30,22 dollars.

Actuellement, Twitter tire 90% de ses revenus de la publicité. Mais Elon Musk souhaite réduire la dépendance de l’entreprise à l’égard de cette pub, et c’est là qu’intervient ce “petit droit d’utilisation commerciale pour les professionnels et le gouvernement”. Grâce à lui, entre autres, d’ici 2028, Elon Musk prévoit 12 milliards de dollars de revenus publicitaires et 10 milliards de dollars de revenus supplémentaires avec ces nouveaux abonnements.

Cela pourrait changer la donne en ce qui concerne le fonctionnement actuel de Twitter, car la société propose une version expérimentale et premium appelée Twitter Blue (Elon Musk souhaite également compter 159 millions d’abonnés d’ici 2028), mais le service de base gratuit reste accessible à tous.

Il est probable que la prédiction de Elon Musk se réalise, car à la lumière des récents changements apportés à ses conditions d’utilisation, il semble que les entreprises et les gouvernements pourraient apprécier suffisamment la plateforme de Twitter pour payer un droit d’utilisation.

Rappelons que faire payer l’accès aux professionnels n’a encore jamais été testé sur les grands réseaux sociaux concurrents : Facebook, Instagram, TikTok et Snapchat sont 100% gratuits.

Selon le compte rendu du New York Times, Elon Musk a également l’intention de lancer un nouveau produit appelé “X”, qui comptera 104 millions d’adeptes d’ici 2028. Pour accomplir tout cela, Musk a l’intention de se séparer de certains salariés l’année prochaine. Leur nombre pourrait donc passer de 9225 en 2022 à 8332 en 2023.

Enfin, Musk a déclaré qu’il souhaitait que les effectifs de Twitter augmentent de 11072 employés d’ici 2025. Une révolution semble être en train de se préparer du côté de Twitter et du petit monde des réseaux sociaux.

Continuer votre lecture sur le sujet “Twitter” : “Avis EasyHoster”, l’affaire qui déchaîne la sphère SEO sur Twitter