En tant qu'entreprise, si vous pensez que choisir son mobilier est un geste anodin, vous vous trompez. Comme les services et produits que vous proposez, le mobilier que vous choisissez donne une image de vous, tant au niveau de vos clients que de vos collaborateurs. Alors, qu'il s'agisse de la banque d'accueil, des tables ou des fauteuils, rien ne doit être laissé au hasard quand vous choisirez votre mobilier d'entreprise…

Mobilier de bureau : comment faire les bons choix

Si vous voulez connaître les critères pour choisir un bon fauteuil de bureau, sachez d'abord pourquoi ce choix revêt une telle importance. Certains de vos salariés vont passer huit heures assis sur ce fauteuil de bureau. Huit heures pendant lesquelles vous attendez d'eux qu'ils fournissent le meilleur. Mais avez-vous déjà passé huit heures sur un fauteuil inconfortable ? Il est fort probable que vous n'ayez pas attendu pour vous lever et changer de siège. Vos salariés ont-ils cette opportunité ? Être assis sur un siège de mauvaise qualité peut générer des problèmes de santé importants que l'on appelle musculosquelettiques : mal de dos, posture entraînant une déviation de la colonne vertébrale, raideur de la nuque, migraines… La douleur devenue chronique peut engendrer un repli sur soi, une certaine agressivité. Un salarié qui a mal est un salarié qui perd en productivité. La perte de productivité entraîne un manque à gagner pour votre entreprise. Puisque la santé au travail est au cœur de beaucoup de débats, il est primordial de faire les bons choix en amont, lors de la commande de votre mobilier de bureau. Il est toujours valorisant pour un salarié de savoir que son bien-être est important pour son employeur; il n'en sera que plus performant dans ses tâches. Alors, n'hésitez pas à demander quelles sont les attentes de vos collaborateurs pour optimiser leur travail au quotidien.

Comment être sûr que l'on choisit le bon fauteuil de bureau ?

Avant toute chose, le fauteuil que vous allez choisir doit être réglable pour s'adapter à toutes les morphologies. Une personne qui mesure 1,90m et une personne qui mesure 30 centimètres de moins n'ont pas les mêmes besoins en terme d'assise. La hauteur du siège doit pouvoir se relever ou se baisser facilement, le dossier doit pouvoir être basculé légèrement en avant ou en arrière pour épouser le corps. Au niveau de la largeur, l'assise doit envelopper le bassin pour offrir un accueil confortable. Le revêtement doit être souple et confortable, ni trop rigide, ni trop mou, (Ce sont les mêmes conseils préconisés lors de l'achat de son matelas)… Préférez un revêtement facilement lavable ou déhoussable pour faciliter son nettoyage. Afin de favoriser l'ergonomie – c'est à dire adapter les machines ou le mobilier aux besoins spécifiques de l'individu – le soutien lombaire; donc le bas du dos, doit également être réglable pour convenir à toutes les personnes susceptibles d'utiliser le siège. Un bon fauteuil doit posséder des accoudoirs ajustables pour que la personne, qui, souvent, travaille sur un ordinateur, puisse appuyer ses avant-bras afin de soulager la nuque et les épaules. Enfin, même si cette liste de recommandations n'est pas exhaustive, il est essentiel que le fauteuil de bureau soit équipé de roulettes pour que la personne qui y est assise, puisse pivoter et avoir un accès facilité aux diverses zones de son bureau. S'il ne doit pas basculer, il faut néanmoins que le fauteuil soit assez léger pour être déplacé sans créer de douleurs dans le dos. Enfin, que vous le choisissiez sobre ou en couleur, sachez que les fauteuils de bureau sont proposés par de nombreuses enseignes, pour cadrer avec vos goûts mais aussi l'image que vous souhaitez véhiculer au sujet de votre entreprise.