Emploi et formation

L’intelligence artificielle va transformer le monde de la santé

L’intelligence artificielle va transformer le monde de la santé

Ce secteur a totalement évolué ces dernières années, ce qui rend les études en médecine encore plus compliquées. Gardez à l’esprit qu’un étudiant sur trois peut atteindre la seconde année de ce cursus qui est relativement complexe par rapport au travail à fournir et aux données à emmagasiner. Ce domaine est désormais beaucoup plus difficile à assimiler à cause de cette recrudescence de technologies, mais l’intelligence artificielle représente une évolution importante qu’il ne faut pas négliger.

Les étudiants se forment à l’Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est tellement complète qu’elle peut s’intéresser à divers domaines comme la médecine prédictive, les analyses comportementales, mais également être une aide au développement de nouveaux traitements.

Un soupçon de technologies dans les études médicales

Les machines ont des facultés que les humains ne possèdent pas, ce sont donc des outils performants qui s’invitent dans les études médicales. La nouvelle génération doit ainsi se familiariser avec ces technologies afin d’accroître leurs chances de réussite. Par exemple, la PACES est la première année commune à toutes les études de santé, vous devez donc passer cette étape avant d’envisager votre spécialisation dans l’un des quatre domaines disponibles :

  • Les soins dentaires
  • La médecine
  • Le métier de sage-femme
  • La pharmacie

A la fin du premier semestre, une première sélection est effectuée et elle est drastique. Un arrêté ministériel fixe tous les ans le fameux numerus clausus qui permet de connaître les places disponibles pour chacun des cursus. Sur deux jours, les épreuves sont proposées aux étudiants sous la forme de questionnaires à choix multiples (QCM). L’objectif premier étant de vous interroger sur les informations emmagasinées au cours de ce premier semestre, vous devez organiser des révisions intensives comme celles proposées par une prépa. Le profil Viadeo de CPCM-PACES vous permet d’en apprendre davantage sur les possibilités offertes. Deux classements sont dévoilés à la suite de cet examen :

  • Jusqu’à 15 % des étudiants les moins bien classés doivent opter pour une réorientation
  • Jusqu’à 85 % des candidats poursuivent la PACES en choisissant l’un des quatre concours

Si vous n’êtes pas familiarisé avec les technologies, la chute peut être encore plus rapide.

Les étudiants ont désormais un profil très high-tech

Aujourd’hui, les étudiants qui réussissent la PACES sont plus proches de l’intelligence artificielle que l’ancienne génération, car ils maîtrisent parfaitement le Big Data. Les objets connectés rassemblent une quantité astronomique d’informations. Il suffit de prendre connaissance de quelques statistiques glanées sur Internet pour comprendre la situation :

  • En 2013, le domaine médical représentait 4.4 Zbt de données
  • En 2020, ce chiffre passera à 44 Zbt, soit 44 billions de gigabytes

Grâce à cette IA, il est possible de développer des applications susceptibles d’aider les patients à combattre la maladie, mais les humains n’ont pas les capacités de gérer des informations aussi nombreuses. L’assistance des machines s’avère être indispensable.

L’intelligence artificielle a-t-elle déjà une place dans notre quotidien ?

La venue des machines dans notre vie aurait tendance à paniquer de nombreux humains, mais cette IA est déjà présente.

L’IA favorisera la création de nouveaux outils de diagnostic

En effet, il suffit de regarder avec attention les enceintes d’Apple, de Google ou d’Amazon. Ce sont des assistants intelligents qui attirent de nombreux consommateurs au fil des mois. Vous pouvez par exemple interroger ces outils afin de vous renseigner sur le domaine médical notamment en ce qui concerne les études. En une fraction de seconde, vous apprenez ainsi qu’il est souvent difficile de réussir du premier coup cette PACES sauf si vous avez déjà des prérequis comme des connaissances en scientifique, un BAC S avec une mention, une capacité à emmagasiner rapidement des informations et une volonté d’apprendre sans relâche. Vous devez pratiquement vous transformer en une machine.

Il n’est donc pas surprenant de voir que l’intelligence artificielle prendra une importance capitale dans les prochaines années notamment pour aider à la fois les soignés et les soignants puisque plusieurs avantages seront au rendez-vous :

  • Le lien avec les malades pourra être renforcé
  • De nouveaux outils devraient améliorer le diagnostic
  • Le dépistage des malades sera beaucoup plus précoce et surtout très précis
  • Des traitements novateurs seront mis au point afin d’optimiser le quotidien des patients et les assister dans la lutte contre ces maladies

L’IA favorisera les opérations chirurgicales à distance

Aujourd’hui, il est difficile d’envisager un séjour à l’hôpital, vous êtes loin de vos proches et de vos activités. Certes, le personnel est formé en conséquence pour qu’il puisse vous épauler même dans les moments complexes, mais ce cadre n’est pas familier. Cela peut avoir un impact sur la guérison puisque le moral a une place capitale, l’IA pourrait apporter un atout considérable avec une assistance à distance. Les médecins seront capables de suivre leur patient grâce à ces informations collectées par divers outils. Inutile de multiplier les kilomètres pour se rendre dans cet établissement, car la technologie facilitera ce quotidien.

Cette assistance pourrait même être révolutionnée davantage avec des opérations à distance et la mise au point de robots aide-soignants. Les interventions les plus délicates seront effectuées par les machines afin d’accroître les chances de réussite et limiter le plus possible les risques. Une simple connexion Internet serait suffisante.

Les médecins seront-ils toujours nécessaires à cause de l’IA ?

Une part d’humanité que l’IA ne possède pas

Si cette intelligence artificielle prend une place si importante, nous pouvons nous questionner sur celle des professionnels de santé dans ce secteur. Certes, elle est capable d’optimiser le parcours des malades, de rassembler une quantité astronomique d’informations, d’analyser en une fraction de seconde une multitude de données, mais le médecin apporte une réelle valeur ajoutée. Il offre cette part d’humanité primordiale pour rassurer les patients qui n’accordent pas toujours leur confiance à ces outils. Ils sont donc considérés comme une aide importante, ce qui est déjà le cas dans plusieurs domaines comme les études médicales. Les étudiants peuvent compter sur l’e-learning qui permet d’interroger des professeurs ou de suivre des cours sans se déplacer. Cela ne remplace toutefois pas la place de ces enseignants qui jouissent d’un taux de satisfaction de 100 % dans une prépa CPCM.

Une source importante pour les investissements

Ce sera donc également le cas pour le domaine de la santé, les médecins devront apprendre à cohabiter avec l’Intelligence artificielle, mais cette transformation a déjà commencé. Par conséquent, plusieurs changements doivent être pris en compte :

  • Les professionnels de santé doivent se former afin de maîtriser le mécanisme de l’IA
  • Les études médicales pourraient à l’avenir injecter un soupçon d’e-santé
  • Les patients devront aussi se familiariser à cet univers rythmé par les machines

Tous les acteurs sont invités à se former, car la révolution devrait offrir d’immenses avancées. Ces dernières intéressent déjà les investisseurs chinois qui sont de plus en plus nombreux à se focaliser sur les tendances. Celles-ci font d’ailleurs l’objet d’un suivi très précis puisque le marché est entre les mains de la Chine et des États-Unis. Ils veulent devenir le leader mondial et n’hésitent pas à débourser des milliards de dollars.

Bonjour à tous, je m'appelle Élodie. Je suis une grande passionnée du shopping, et encore plus depuis que les boutiques en ligne existent... Du coup, quoi de plus naturel pour moi de bosser chez Kim Communication en tant que spécialiste e-commerce (je sais acheter en ligne, mais je sais aussi développer hein, faut pas croire !). J'aime aussi suivre l'actualité de tout ce qui est high-tech, du coup, je passe ici parfois lorsque j'ai quelque chose à dire (ou écrire, c'est selon).
Réagissez !

Votre e-mail ne sera pas divulgué.Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>