Quinze ans après le premier Men In Black et une décennie après Men In Black 2, le troisième opus est enfin sorti et qui plus est en 3d !

(c) Columbia Pictures

Pour ce dernier opus de Men In Black, l’équipe reste inchangée et nous retrouvons à la réalisation Barry Sonnenfeld et nos acolytes Will Smith et Tommy Lee Jones jouant toujours respectivement J et K.

Topo

Le topo reste le même, nos deux agents de l’organisation ultra-secrète doivent une fois de plus sauver le monde d’une menace extra-terrestre. Or un beau matin, l’agent J s’aperçoit que son mentor K a disparu et on l’informe bientôt que ce dernier est mort tragiquement depuis plus de quarante ans… Boris l’animal est à la base de tout cela.

Début de l’action

Ce dernier a décidé, après s’être échappé de sa prison lunaire, de retourner en 1969 afin de tuer K et de détruire le monde. Mais c’est sans compter sur J qui voyagera lui aussi afin d’aider l’agent K des sixties merveilleusement bien jouait par Josh Brolin qui est notamment le beau-fils de Barbra Streisand. Barry Sonnenfeld joue ici avec les différents codes de ces années considérées encore comme magiques par certains avec les hippies, le racisme et la rencontre d’Andy Warhol dont nous apprendrons que lui aussi est un « homme en noir » !

Une véritable réussite, pour le retour d’un film culte

Bien souvent, un film ayant connu un grand succès public peine à trouver les bonnes idées pour un nouvel opus. Mais c’est sans compter sur la plume d’Etan Cohen (et non pas Ethan Cohen) qui signe le scénario et donne de l’ambition à cette suite.
Après la scène d’introduction réalisée avec génie et talent, le film nous donne à voir une succession de moments humoristiques et d’actions qui ne laisseront pas le spectateur indifférent.

Un scénario rythmé remplit de rebondissements en tout genre, des anachronismes qui feront sourire les plus attentifs, une image visuellement incroyable avec pour principal objectif de rendre un certain esthétisme technologique, des acteurs brillants, ajoutez à cela une fin émouvante où l’on sort les mouchoirs, ce dernier Men In Black s’avère être un blockbuster réussi.

En 3D

On attendra avec impatience le DVD 3D

Une 3D qui a l’honneur d’être travaillée et réussie, les chanceux équipés en iMax 3D pourrons apprécier encore plus ce spectacle puisque le film est sorti aussi dans ce format. Les fanatiques des deux premiers opus pourront néanmoins être déçus par le manque d’extra-terrestres et de bizarreries en tout genre, mais Men In Black 3 s’avère être un excellent divertissement à ne pas manquer.

Conclusion

Dix ans après leurs dernières aventures, nos agents revêtent leurs costumes cintrés afin de nous faire voyager et rêver. MIB 3 satisfera aussi bien les fanatiques de Science-Fiction, les amateurs de blockbusters américains que les plus élitistes. Une douceur en ce printemps assez maussade.