Requiem For A Dream est un film que l’on peut considérer comme engagé, il nous plonge au cœur d’un univers inconnu pour la plupart d’entre nous. L’univers de la drogue et en particulier l’univers des drogués.

Affiche promotionnelle du film Requiem for a Dream réalisé par Darren Aronofsky, produit par Eric Watson et distribué par Artisan Entertainment

C’est une sorte de film reportage, la caméra suit les trois héros comme si vous étiez le quatrième de leur groupe.

Les personnages principaux sont Harold Goldfarb, Tyron, Marianne et sont tous dépendants à l’héroïne.

À côté de l’histoire de ces trois jeunes drogués, la mère d’Harry, nommée Sarah Goldfarb, est elle accroc à la télévision.

Sarah espère être un jour invitée à son émission télévisée préférée. Pour réussir à mettre à nouveau son ancienne robe rouge qu’elle garde dans sa penderie depuis des années, elle décide de faire un régime. Elle se met donc à prendre des cachets amincissants qui sont tout simplement des amphétamines. Le film vous montre donc la descente aux enfers des quatre personnages

Requiem for a Dream est absolument incontournable pour la simple, mais très bonne raison, que c’est un film vrai. Le réalisateur a pris le parti de ne rien édulcorer. Certaines images sont profondément choquantes, elles marquent les esprits et montrent la noirceur des personnages et de leur univers.

Ce film est profondément honnête, il permet de prendre en plein visage la réalité de ce que vivent les personnes accrocs à la drogue. Tout ce que ces personnes sont prêtes à faire pour obtenir leur dose, à quel point la vision qu’on peut avoir de soi évolue quand la drogue prend le pas sur tout.

C’est un véritable petit bijou, on en ressort changé, ému et bouleversé, mais aussi peut-être plus conscient encore de ce qu’est la drogue et des dangers qu’elle représente.

Il offre une nouvelle vision de cette catégorie de personnes, les drogués, qui sont souvent considérés comme les propres artisans de leur malheur, c’est une bonne façon de remettre les pendules à l’heure.