Bénéficiant à la fois d’une protection sociale, d’un accompagnement complet de la part de l’entreprise de portage tout en profitant d’une totale indépendance comparable avec celle proposée par le freelancing, le portage salarial séduit de plus en plus de travailleurs. En France, c’est depuis le 2 avril 2015 grâce à l’ordonnance n° 2015-380 relative au portage salarial que pratiquement tout professionnel peut bénéficier du statut de salarié porté. Deux conditions doivent néanmoins être respectées. D’abord, le salarié doit justifier d’un niveau d’expertise suffisant. Ensuite, il doit suffisamment être autonome pour assurer les missions qu’on lui confie.

Si le portage salarial vous intéresse, renseignez-vous sur les principales offres de mission avant de vous lancer et décider de devenir salarié porté. Pour faire le bon choix, vous devez en effet connaître à l’avance les métiers compatibles avec ce statut. Votre profession en fait-elle partie ? Abordons brièvement ce qu’est le portage salarial et intéressons-nous aux principaux métiers concernés par le portage salarial.

En quoi consiste le portage salarial ?

Il s’agit d’une façon de travailler relativement nouvelle, car cela fait seulement 30 ans que le portage salarial est arrivé en Europe. Ce statut offre aux professionnels la possibilité de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat tout en profitant des avantages dont seuls les salariés peuvent bénéficier. On peut aussi voir le portage salarial comme une alternative à la création d’entreprise qui permet aux professionnels d’exercer une activité sans avoir à réellement créer d’entreprise. Enfin, le portage salarial est aussi et surtout une relation professionnelle tripartie qui engage le salarié porté d’une entreprise de portage salarial, qui effectue une prestation, pour le compte d’entreprises ou de personnes clientes.

Parmi les nombreux avantages du portage salarial, on peut notamment citer le droit à la formation et le fait que ce statut assure une bonne protection sociale. Le salarié porté est considéré comme salarié de l’entreprise de portage et bénéficie donc à ce titre de tous les avantages que doit bénéficier un salarié. Cette forme d’emploi libère aussi le salarié de toute contrainte administrative (facturation, relance client, comptabilité…).

Et à la différence des simples employés, les salariés portés peuvent bénéficier d’un accompagnement business assez intéressant, comme le fait de pouvoir être référencé auprès de PME et grandes entreprises, d’accéder à un réseau de consultants ou encore d’intégrer une plateforme de mise en relation professionnelle.

Les principales offres de missions pour les salariés portés

La France compte environ 90 000 salariés portés et plus de 750 professions qui peuvent être librement exercées par le biais du portage salarial. Par ailleurs, excepté les professions libérales très réglementées dans le domaine de la justice, de la médecine ou de la compatibilité, tous les secteurs professionnels sont concernés par cette forme d’emploi, du moins la grande majorité.

Cela dit, quelques secteurs professionnels clés sortent quand même du lot, à savoir les ressources humaines, le marketing et la communication, l’informatique et internet, les télécommunications, le management, les ressources humaines ou encore la finance… Et voici les principales missions les plus fréquemment proposées en portage salarial si on se réfère aux offres proposées sur les principaux métamoteurs de recherche d’emploi en France :

  • Consultant formateur informatique (formateur de logiciels…),
  • Consultant ingénieur (expert en robotique, eau et assainissement, ingénieur de production, formateur électrique…),
  • Consultant dans le domaine du Telecom,
  • Consultant en ressources humaines (accompagnement des carrières et des transitions…),
  • Consultant responsable juridique et commercial,
  • Formateur dans le digital, expert designer…,
  • Consultant manager marketing et communication,
  • Conseiller en gestion d’entreprise et expert-comptable,
  • Consultant responsable chef comptable,
  • Consultant chef de projet,
  • Consultant banque et finance (gestion crédit client et recouvrement, gestion des comptes clients et relance et recouvrement…).

Les offres de missions dans le cadre du portage salarial sont donc nombreuses. Vous pouvez lire aussi : livreur Uber Eats : comment devenir son propre patron ?