Réalisé en 2008 par Danny Boyle, Slumdog Millionaire retrace la vie de Jamal Malik, jeune habitant des bidonvilles de la banlieue de Bombay.

Affiche promotionnelle du film Slumdog Millionaire réalisé par Danny Boyle, produit par Christian Colson et distribué par Pathé, Eros Entertainment, Fox Searchlight Pictures WB/WIP

Ce film est adapté d’un roman, « Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devient milliardaire ». « Slumdog » est un terme familier désignant les habitants des bidonvilles en Inde.

Au début du film, le jeune Jamal est sur le point de remporter la finale du célèbre jeu télévisé « qui veut gagner des millions ». Cependant, il est soupçonné de tricherie par le présentateur. Comment ce jeune homme misérable, quasiment illettré, pourrait-il réussir là où tant d’autres ont échoué ? Jamal est alors interrogé par la police.

En réalité, Jamal ne trichait pas. S’il connaissait toutes les réponses, c’est par une succession de hasards. Afin de se justifier, il va devoir raconter sa vie, son enfance maltraitée, ses déboires. C’est là que réside l’originalité du film. Le jeu télévisé sert, d’une certaine façon, de prétexte au récit de la vie d’un jeune indien parmi tant d’autres. Une réalité quotidienne que beaucoup d’entre nous méconnaissent.

Comme un grand nombre de ses compatriotes, Jamal a toujours du lutter pour survivre. Mais dans son cas, les épreuves qu’il a traversées lui ont justement permis d’atteindre le sommet. Touchant et émouvant, Slumdog Millionaire évoque un conte de fées.