Internet

Coup de projecteur sur la nouvelle publicité en ligne

Coup de projecteur sur la nouvelle publicité en ligne

Les métiers autour de la publicité ont largement évolué et aujourd'hui, on est assez loin de la représentation donnée par la série Mad Men ! Ces hommes en costume dans le New York d’après-guerre, qui consommaient alcool et tabac sans modération, à l’affût de gros clients américains… Aujourd'hui, la pub, comme beaucoup d’autres métiers, ça passe par le web ! Pas que bien sûr, mais le digital a pris énormément d’ampleur avec la révolution numérique. Les Mad Men d’aujourd'hui vont chercher les prospects et clients là où ils sont et passent beaucoup de temps : c’est-à-dire sur internet !

Le web a multiplié le champs des possibles 

Et l’avantage d’internet, c’est qu’il multiplie le champs des possibles ! On peut toucher un large public sur les sites, sur les réseaux sociaux, sur les applications pour smartphones et tablettes, lors de requêtes tapées dans un moteur de recherches… Bref, un joli terrain de jeu pour les professionnels de la pub !

Exemple pour une pub hyper-ciblée

Et l’autre avantage non négligeable de ce nouveau type de publicité, c’est qu’on peut faire de l’hyper-ciblage !  Explications. Prenons l’exemple de Facebook, qui rappelons-le est utilisé par plus d’un milliard d’humains chaque jour (en ce sens, il est toujours le premier réseau social même si d’autres comme Instagram commencent à prendre beaucoup d’ampleur). La plupart des gens donc ont un compte Facebook et se connectent plus ou moins souvent ! Mais surtout, le réseau social cumule beaucoup de données via le profils et les publications : ainsi, pour chaque utilisateur, il connaît l’âge, le lieu de résidence, les loisirs, les amis, les destinations de vacances, etc. Il peut d’ailleurs aller très loin dans la récolte de données personnelles mais ceci est un autre débat ! En tout cas, voici une mine d’or d’informations pour les publicitaires ! En hyper-ciblant le message, ils vont personnaliser la pub et s’adresser directement au coeur de cible. Sur Facebook, il suffit de lancer une campagne avec les critères sur Facebook Ads, et la pub est diffusée en fonction de la cible. 

Ce type de modèle se décline aussi sur les autres réseaux sociaux, par exemple via de très belles vidéos sont postées sur Instagram ou sur Twitter (merci les graphistes dont le job a beaucoup évolué aussi !), et elles sont là aussi ciblées, selon les actions entreprises sur la plateformes : like, retweet, etc. 

Google Ads, le partenaire incontournable 

Pour les publicitaires du 3e millénaire, le plus grand “partenaire” s’appelle Google. En France, une écrasante majorité des requêtes sont tapées dans Google. Résultat, on passe quasiment tous par là quand on navigue, qu’on cherche des billets d’avion, une paire de chaussures, un comparatif de mutuelle… Bref, passage obligé pour les internautes français en tout cas. Et de plus en plus, la pub en ligne utilise la plateforme Google Adwords qui permet d’acheter des mots clés aux enchères. Des mots clés qui correspondent aux recherches de l’internautes et qui sont là aussi ciblées. Ce qui s'appelle le SEA. On se souvient de la récente polémique sur l’Holocauste autour des résultats de recherches affichés par Google.  

Une publicité beaucoup moins intrusive

Dernier avantage de la publicité hyper-ciblée, c’est qu’elle est beaucoup moins intrusive et correspond parfaitement au profil du prospect. Avouons-le, les boîtes mails et les murs des réseaux sociaux sont parfois inondées de “spams”, mais avec le ciblage très précis, cela réduit de manière conséquente le nombre de publicité, et le consommateur se sent moins “agressé”. Et côté marques, c’est un précieux outil qui assure un beau rapport qualité/prix. Car l’investissement réalisé est toujours payant et garantit des résultats efficaces en termes de ROI. 

Photo du profil de Sebastien
Moi c'est Seb, je suis développeur full stack chez Kim Communication. J'adore le monde du Web, mais j'aime aussi beaucoup la nature. Marcher jusqu'à n'en plus pouvoir, ça aide à se vider la tête, et quand on développe comme moi, elle est bien pleine. Je passe, également, pas mal de temps à lire des news sur les derniers gadgets technologiques qui déboulent sur le marché.
Réagissez !

Votre e-mail ne sera pas divulgué.Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Register