Décrété le 28 octobre 2020 en France, le nouveau confinement rend obligatoire le télétravail dans la mesure du possible. Cette pratique nécessite évidemment de disposer d’une bonne connexion Wifi à la maison. Il n’est pourtant pas facile d’avoir chez soi une connexion efficace, robuste et aussi sûre que du wifi d’entreprise. D’où la nécessité d’avoir recours à des experts pour effectuer audits et formations en cybersécurité.

Lors de son allocution, le mardi 24 novembre, Emmanuel Macron a annoncé un allègement du confinement dès le samedi 28, avant un déconfinement total pour le 15 décembre si la situation épidémique le permet. Ce qui implique que les Français continueront de travailler à la maison pendant au moins trois semaines encore.

Or, qui dit télétravail dit connexion Internet pas forcément aussi efficace que du Wifi d’entreprise. En effet, qu’il soit mobile ou fixe, le télétravailleur a besoin d’un bon réseau pour travailler à distance et utiliser tous les outils de communication.

Pour leur faciliter la tâche, les FAI (fournisseurs d’accès internet) ont exprimé leur intention de limiter les usages lucratifs (Netflix, YouTube, etc.) d’Internet pour privilégier les usages professionnels, afin d’éviter des congestions et une saturation du réseau.

Cyberattaques et télétravail : besoin d’audit et de formation en cybersécurité ?

La 4G, en attendant la 5G, peut faire l’affaire des professionnels. Ces derniers pourront facilement partager le réseau 4G entre leur smartphone, leur ordinateur et leur tablette pour envoyer un mail, communiquer sur Slack ou WhatsApp, ou encore suivre une visioconférence sur Zoom. Mais, outre la question de la connectivité, il se pose aussi le problème du cryptage, de la fiabilité et de la sécurité du Wifi (les wifi d’entreprise sont généralement fortement sécurisés).

Avec l’essor du télétravail, les attaques informatiques se sont multipliées ces derniers mois. Les pirates se servent des ordinateurs personnels des salariés pour entrer dans le réseau de leurs entreprises, comme ces derniers ne sont pas suffisamment formés à ce risque. Depuis mars, le télétravail est à l’origine des failles de sécurité dans 20% des entreprises, selon une étude de Malwarebytes publiée en août. D’où des besoins en forte hausse en matière d’audit et de formation en cybersécurité.

Hub One, expert du wifi d’entreprise et de la cybersécurité

De nombreuses entreprises ne disposent pas de compétences internes pour identifier leurs vulnérabilités et les corriger efficacement. Elles doivent confier l’installation et la gestion de leur Wifi d’entreprise à une entreprise spécialisée dans les technologies digitales pour les professionnels.

Il s’agit notamment de Hub One, filiale du groupe ADP (Aéroports de Paris). Avec plus de 25 millions d’utilisateurs se connectant sur plusieurs milliers de hotspots différents, cet opérateur bénéficie d’une expertise sans comparaison dans l’élaboration de parcours de connexion. Il propose une prise en charge complète ou partielle selon les besoins du client : audits et formation de cybersécurité, câblage, installation, maintenance, LAN, bornes Wifi, lien Internet.

Hub One met en avant une architecture hébergée minimisant l’investissement en équipements sur site et une supervision réseau proactive en temps réel. Le groupe promet également un engagement de disponibilité « bout en bout » de 99,8%, ainsi qu’un portail de connexion évolutif simple d’usage. En outre, il met à la disposition des entreprises désireuses d’initier une transition vers le télétravail, des solutions adaptées et un accompagnement personnalisé.

En cette période de confinement et de télétravail, il est indispensable de sécuriser la connexion de l’ensemble des collaborateurs pour assurer une continuité de l’activité professionnelle sans risquer de compromettre la sécurité des données de l’entreprise. Afin de sécuriser les parcours de connexion des collaborateurs depuis la maison, il est recommandé de se tourner vers un expert du secteur.