C’est décidé : cette année, vous voulez vous lancer dans la vente en ligne. Parmi les nombreux avantages, vous pourrez travailler à votre rythme et sans patron. C’est une liberté qui séduit de plus en plus de Français et les chiffres le prouvent : il y a 180 000 e-commerces actifs en France. Comment réussir sur internet en 2019 malgré la concurrence ? Dans cet article, on vous donne quelques chiffres et des conseils pour éviter le flop.

Pourquoi se lancer dans la vente en ligne aujourd’hui ?

Vous voulez savoir pourquoi il est intéressant de créer sa boutique en ligne ? On vous en dit plus.

Quels sont les avantages de l’e-commerce en 2019 ?

Vous avez décidé de tenter l’aventure, et vous avez raison ! Qui n’achète pas sur internet en 2019 -à part votre grand-mère peut-être ;)- ? Voici quelques avantages qui devraient renforcer votre motivation :
– vous créez VOTRE business et vous relevez de nouveaux défis ;
– une e-boutique coûte moins cher qu’un commerce physique, et sa gestion est moins contraignante ;
– vous êtes libre de vos horaires et vous vendez même quand vous dormez ; et ça, partout dans le monde ;
– vous avez la perspective de gagner pas mal d’argent ;
– et enfin, vos amis vont vous trouver génial et vous envier.

Combien ça peut rapporter ?

La Fevad (Fédération du E-Commerce et Vente à Distance) a réalisé une enquête en 2018. Il s’avère que les 2/3 des boutiques en ligne sont rentables. Pas mal, non ? C’est d’autant plus intéressant en comparant ces chiffres avec ceux des chiffres d’affaires moyen des auto-entrepreneurs. Les 2/3 ont un CA de moins de 9 000 euros, et 25% inférieur à 1 555 euros…par an (source).

Alors, combien ça peut vraiment vous rapporter ? Difficile de vous donner des réponses précises, mais assez pour en vivre et quitter un emploi salarié qui ne vous convient peut-être plus. 77% des sites ont un chiffre d’affaires inférieur à 100 000 euros, mais 40% entre 100 000 et 10 millions. Ça vous fait rêver ? Nous aussi

Quel type de e-commerce créer pour réussir ?

C’est la question à un million. Tous les sites spécialisés n’ont qu’un mot à la bouche : la NICHE. Mais, vous allez voir que ça ne fait pas tout.

Pourquoi ne pas miser sur l’originalité ?

D’abord, savez-vous ce qu’est une niche commerciale ? C’est un petit marché qui répond à des besoins très spécifiques. Vendre des pyjamas Pikachu : une niche. Vendre des pyjamas tout court : pas une niche.
En sachant cela, de nombreux créateurs de boutiques en ligne se disent qu’ils vont trouver LE produit qui ne se vend pas encore en France et qui va faire un carton. Mais ce n’est pas si simple. La plupart du temps, quand il n’y a pas d’offre, c’est que la demande est inexistante, ou que c’est peu rentable. Une solution est peut-être de cibler une niche existante rentable avec quelques concurrents et de prendre votre part du gâteau.

Quels sont les sites qui marchent et pourquoi ?

Vous recherchez peut-être des exemples de e-commerces qui cartonnent. D’abord, il faut savoir que la patience est la clé et que votre site ne sera pas sur le devant de la scène dès son lancement.

On pense à BonneGueule, un site 100% dédié à la mode au masculin, et au chiffre d’affaires de plus de 3,5 millions d’euros en 2018. Rien d’original dans le type de produits, sauf si on considère la qualité des fiches produits et des conseils mode offerts à leurs clients. C’est la clé de leur succès.

On pense également à PhotoBox, l’un des leaders dans le développement de photos et ses 100 millions (!) de CA. Leur valeur ajoutée ? Encore une fois, la fidélisation client est au centre de leur stratégie. Lors d’une commande par exemple, vous recevez vos tirages dans des emballages sympas et esthétiques.

Ces techniques de fidélisation sont une bonne stratégie et les clients sont sensibles au visuel et au toucher. N’oubliez pas que vous n’avez pas de contact visuel avec votre client et que quand il reçoit sa commande, il apprécie les petites attentions. Vous pouvez opter pour des enveloppes à fermeture Japonaise ou des enveloppes à bulles colorées par exemple. Il est possible de les personnaliser en fonction de votre secteur d’activité. Pour envoyer de petits articles, des pochettes plastiques colorées attirent l’œil, et vous différencient de vos concurrents. Attention ! Adaptez-vous toujours à votre clientèle ! Dans le secteur du bio, les clients préféreront souvent un emballage en papier kraft simple qui est plus écologique qu’un emballage plastifié. Dans tous les cas, il est assez facile de trouver des fournisseurs de tels emballages, comme  www.paysdesenveloppes.fr.

Comment éviter le flop avec votre boutique en ligne ?

Vous l’avez compris, il est tout à fait possible de (bien) gagner sa vie avec une boutique en ligne. Mais, près de 90% du chiffre d’affaires réalisé sur internet est généré par 5% des sites. Les géants prennent beaucoup de parts de marché, et c’est un des plus gros inconvénients de ce type d’entreprise. Cependant, voici quelques conseils pour éviter l’échec.

Pourquoi est-il essentiel de bien travailler avant la création ?

Les phases préparatoires à la création d’un site web sont essentielles. Les témoignages d’expériences ratées sont nombreux. Voici quelques questions indispensables à vous poser avant de vous lancer. La liste n’est pas complète, mais vous avez des bases pour débuter :
– qui sont mes potentiels clients, mes « buying personas » ? ;
– qui sont les concurrents et quels sont leurs produits, prix, arguments, canaux d’acquisition ? ;
– quelle stratégie (acquisition, contenu ou développement) est la plus adaptée à mon commerce, et quels objectifs fixer à court, moyen et long termes ? ;
– qu’en est-il des questions financières ? ;
– est-ce que je peux tout faire seul ?

Quelles sont les expertises indispensables pour réussir sur internet ?

Vous n’avez jamais créé une boutique, et vous avez lu presque partout que tout le monde peut y arriver. Et cela, sans condition de diplômes. C’est vrai. Mais, vous allez devoir quand même travailler beaucoup, apprendre le business, le marketing, le SEO, la gestion de la clientèle ou encore les techniques de publicité. Si vous n’optez pas une solution clé-en-main de création de site web, il va encore falloir vous renseigner et progresser.

C’est pour cette raison que les gros sites sont une association d’expertises diverses. Que se soit en termes de temps comme de compétences, vous ne pourrez pas tout faire seul. Quitte à être accompagné, autant choisir les bonnes personnes, non ? Et ça, c’est encore un apprentissage.

Vous l’avez donc compris : se lancer dans la vente en ligne en 2019 est encore prometteur. Le e-commerce est florissant. Mais, pour éviter les flops, il est préférable de se former et d’être conscient des réalités des marchés.
Bonne réussite à vous !