Imaginez-vous dans un supermarché, par exemple au rayon chips pour acheter quelques paquets. Et là, comme à chaque fois, vous avez sous vos yeux, non pas une, mais plusieurs étagères remplies de nombreux produits similaires de différentes marques. En supposant que vous n’avez pas de préférence pour une marque en particulier, comment allez-vous choisir vos chips ? Comment dans ces conditions, les consommateurs choisissent-ils les produits qu’ils achètent ?

Selon plusieurs études, plus de 70% des décisions d’achat seraient prises lors de la visualisation des produits et pas avant. Cela met l’emballage ou plus exactement le packaging du produit comme le principal moyen de communication et de séduction des consommateurs à la disposition des marques. Et d’ailleurs, pour beaucoup de spécialistes du marketing, la qualité du packaging se mesure à sa capacité à contrebalancer les stimuli aux consommateurs. Mais dans quelle mesure l’emballage ou bien le packaging affecte-t-il vraiment le choix que nous faisons lors de nos achats ? Nous allons répondre à cette question dans cet article.

Qu’est-ce que le Packaging ?

Le packaging et la fabrication de packaging, l’entreprise CentFaçons en a fait ses spécialités, notamment à travers ses emballages en carton compact (étuis pliants, étuis à fond automatique, pochettes, présentoirs…) et ses divers travaux imprimés (dorure, gaufrage, embossage, découpe, vernis…). À ne pas confondre avec le terme emballage qui est essentiellement utile pour permettre le transport et le stockage des produits, le packaging, lui, désigne surtout la protection et l’habillement des produits en vue de les vendre. Le packaging a donc une dimension plus marketing comparé à l’emballage, bien que dans plusieurs cas les deux peuvent signifier la même chose. Indispensable, le packaging d’un produit assure plusieurs rôles à la fois, comme la protection et le stockage. Le packaging est aussi ce qui permet de transporter et de livrer le produit en toute sécurité. Par ailleurs, il assure aussi la commercialisation et la promotion des produits dans les différents points de vente. Et pour finir, les marques, conscientes de la façon dont comment les stimuli visuels influencent les intentions d’achat, l’utilisent aussi pour véhiculer certains messages à faire parvenir aux consommateurs.

Comment le packaging influence-t-il les décisions d’achat ?

Pour comprendre l’impact du packaging sur la décision d’achat, il vous faut d’abord comprendre comment les consommateurs prennent leurs décisions au moment d’acheter un produit. Au 21e siècle, nous faisons nos courses essentiellement dans les grands magasins et les supermarchés. Ces types de commerces proposent des milliers de produits similaires de différentes marques afin d’être sélectionnés par le client. Ce qui rendra difficile la sélection d’un produit en particulier.

Le packaging stimule les sens du consommateur

Selon les spécialistes, même si les consommateurs ont généralement déjà une petite idée de ce qu’ils vont acheter en magasin ou dans un supermarché, une petite idée souvent insufflée par la publicité, le processus de sélection d’un produit, dans de nombreux cas, se réalise au moment exact de l’achat du produit. Le consommateur aura tendance à choisir le produit qui disposera d’un packaging plus attrayant, plus convaincant ou encore plus rassurant. Cela dépend du type et de la nature du produit ! Les autres paramètres comme la position du produit en rayon, le prix et la quantité d’un même produit en rayon ne viennent qu’après le packaging dans la décision d’achat d’un consommateur. À cause des éléments comme les couleurs, la forme ou encore les inscriptions, le packaging stimule visuellement les consommateurs et les attire. L’importance de l’attractivité des packagings a déjà fait l’objet de plusieurs études. 64% des consommateurs auraient essayé un nouveau produit, car le packaging aurait attiré leur attention dans le rayon.

Ainsi, un produit peut se vendre ou non en fonction de la qualité de son packaging et de sa capacité à attirer l’attention, car la première impression est très importante. Et selon plusieurs études, les marques n’ont environ que sept secondes pour faire bonne impression sur un acheteur potentiel. Pour reprendre l’exemple des chips, dans un supermarché, un sachet de chips au goût très standard, mais avec un emballage au look accrocheur aura nettement plus de chance d’être sélectionné qu’un sachet de chips au goût très original et intéressant, mais avec un emballage très banal.

Le packaging informe et communique des valeurs

Le contenu de l’emballage se divise en deux catégories : les éléments visuels et les éléments d’information. Parmi les éléments visuels, on peut notamment citer des éléments tels que les couleurs, la forme ou encore le matériau utilisé. Et dans la catégorie des éléments d’information figurent les informations comme le site de production, des informations générales sur le produit, les ingrédients, la quantité du produit, les indications spéciales et la marque du produit ou encore le pays où a été fabriqué le produit. Ces éléments d’information sont efficaces pour faire connaître ou faire comprendre aux consommateurs certaines choses. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les consommateurs font très attention aux informations inscrites sur les emballages. Ces informations impactent énormément sur la décision d’achat. Dans les pays sous-développés par exemple, les produits avec un packaging qui ont des inscriptions en langue étrangère rencontrent plus de succès, car cela est interprété comme si les produits avaient été fabriqués aux États-Unis ou en Europe, considéré comme gage de qualité.

Les éléments du packaging qui influencent la décision d’achat des clients

En tout, 5 éléments du packaging vont influencer les intentions d’achat des consommateurs. Les voici :

1-La couleur de l’emballage

La couleur joue un rôle très important dans le processus de prise de décision d’un client potentiel. Les couleurs créent des ambiances différentes et sont nécessaires pour attirer l’attention et communiquer des sentiments et des émotions. Particulièrement efficace pour attirer l’attention et communiquer de l’excitation et de la passion, le rouge par exemple est considéré comme étant la couleur publicitaire par excellence. On utilise des couleurs comme le bleu pour renvoyer cette image de fiabilité à un produit et le vert qui peut représenter l’énergie ou encore l’écologie.

2-Le matériau d’emballage

Un emballage fait avec un matériau de qualité attire plus l’attention qu’un emballage de mauvaise qualité. Selon une étude menée par Two Sides Europe, 48 %, soit presque la moitié des consommateurs éviteraient les entreprises qui ne font pas d’effort pour créer des emballages durables et écologiques.

3-La conception de l’emballage

La conception d’un emballage inclut divers éléments comme l’esthétique, l’usage, l’ergonomie, l’utilité ou encore la praticité (de l’emballage). Un emballage plus facile à ouvrir et plus résistant est nettement plus vendeur qu’un emballage difficile à ouvrir ou qui se casse facilement. La qualité de la conception est particulièrement importante chez des publics jeunes, comme les enfants. Pour donner à des enfants l’envie d’avoir et d’acheter des jouets, il suffit parfois que l’emballage soit énorme, très coloré et avec des images qui font rêver d’aventure.

4-Design & ergonomie

Le design et l’ergonomie du packaging sont importants pour vendre des produits de luxe ou assez chers. Si l’emballage est bien pensé, cela ne peut signifier que le produit qui se trouve là-dedans l’est aussi et est logiquement de qualité. C’est en tout cas ainsi que pensent les consommateurs.

5-Typographie et inscriptions

Un bon packaging fournit des informations importantes afin que l’acheteur puisse comprendre le produit et découvre d’un seul coup d’œil la spécificité du produit par rapport aux autres.