Le responsive design est aujourd’hui l’une des notions les plus connues dans le monde du référencement. Il s’agit d’un critère SEO cher à Google, qu’il est préférable de respecter. Le responsive design veut que désormais, les sites web s’affichent confortablement sur tous types d’écrans, et en particulier ceux des téléphones mobiles. Comment introduire le responsive design dans un site internet ?

Le « mobile first », principale priorité du responsive design

Le responsive design est la capacité d’un site web à s’adapter et s’afficher correctement sur tous les supports de connexion utilisés par les internautes. Par le passé, il fallait développer les sites web de sorte à limiter la largeur des pages. Ainsi, les pages étaient centrées ou alignées sur la gauche, et s’affichaient sur les écrans d’ordinateurs de bureau et portables. C’était avant l’avènement des appareils mobiles et l’essor du référencement naturel.

Aujourd’hui, plus de la moitié du trafic internet est généré par les smartphones. C’est donc sur ce changement de paradigme qu’il faudra désormais s’aligner pour créer un site web responsive. Cela s’impose d’autant plus que Google en fait dorénavant une métrique de choix pour classer votre site dans ses résultats de recherche. Pour créer un site web responsive design, comme le précise le site Kromaweb.fr, il doit être conçu de façon à pouvoir s’adapter à toutes les résolutions d’écran.

Si le responsive design fait la part belle au mobile, c’est parce que ce terminal est aujourd’hui l’un des canaux publicitaires les plus pertinents. Les dépenses publicitaires sur mobiles sont en constante augmentation. Que vos pages d’atterrissage soient optimisées pour le mobile se passe de commentaires. Le responsive design est synonyme d’un taux de conversion en hausse et d’un bon retour sur investissement.

Le responsive design privilégie la navigation aux doigts

Alors que les utilisateurs d’ordinateurs interagissent avec leurs écrans par des clics, l’internaute mobile se servira de ses doigts pour explorer votre site. C’est donc un paramètre à considérer en concevant votre interface web. À cet effet, vous allez privilégier les pressions et les glissements de doigts. Cette façon de procéder est synonyme d’un changement radical dans la conception d’une interface utilisateur mobile.

Sur mobile, la navigation principale devrait idéalement se trouver en bas, sachant que les doigts ne peuvent atteindre le haut de manière confortable. Pour les autres éléments interactifs, l’idéal serait qu’ils soient orientés vers le milieu de l’écran mobile, pour une meilleure accessibilité. Quant aux appels à l’action et aux liens, ils doivent aussi être accessibles ; à 44 px de hauteur tout au moins.

Le mobile first, responsive design

Les fondements d’un site responsive design

La conception d’un site responsive design implique certains fondements et des éléments indispensables. Par exemple, impossible d’envisager le responsive design sans le tandem HTML-CSS. Ce sont deux langages de programmation qui conditionnent respectivement le contenu et la présentation des pages dans un navigateur.

En dehors du redimensionnement dynamique de la mise en page et de la structure des contenus, les media queries font partie des fondamentaux du responsive design. C’est une composante essentielle du CSS. Il permet d’adapter le contenu d’une page aux modalités de taille et de résolution d’écran. En dehors de ces éléments, d’autres ont aussi leur importance en design web :

  • la mise en page Flexbox,
  • des mises en page fluides,
  • la vitesse de chargement,
  • des images responsives (pour qu’elles s’affichent normalement sur tous les écrans).

Par ailleurs, il est aussi important d’utiliser la balise meta viewport (pour définir les dimensions des pages), et d’adapter l’ergonomie du site à une utilisation sur mobile (organiser les blocs, adapter les éléments et zones cliquables). En fait, tous ces éléments doivent être pris en compte, et s’adapter aux multiples résolutions d’écran actuellement sur le marché.

Absence d’un design responsive : les conséquences

Lorsque vous concevez un site web en occultant le facteur du responsive design, vous vous exposez à plusieurs conséquences. L’absence d’un design mobile friendly augmente le taux de rebond de votre site web (pourcentage de personnes qui repartent immédiatement de votre site à peine arrivé), tout en diminuant son taux de conversion.

En effet, l’expérience de l’internaute sur votre site est loin de ses attentes. Votre site est déclassé dans les moteurs de recherche, étant donné que pour Google, l’expérience utilisateur est une métrique qui se passe de commentaires. À cela, ajoutons les mauvaises performances de façon globale de votre site, à cause des nombreuses ressources non optimisées qui la caractérisent.